Notre objectif :

  • À Pantin, les talents et l’expression artistique sont partout. Nous avons la chance d’avoir un nombre important d’artistes, toutes disciplines confondues et en particulier de jeunes collectifs, compagnies, chorégraphes, comédiens ou comédiennes qui vivent ou travaillent dans notre ville. Nous devons encore intensifier notre créativité ! Par l’investissement dans les maisons de quartiers, un accompagnement renouvelé des associations, avec le conservatoire, nous devons parvenir à une politique culturelle pour toutes les générations, qui permet de révéler des vocations pantinoises.
  • Cela passe également par l’apprentissage et la découverte de la culture dès le plus jeune âge, et en particulier dans le cadre scolaire et périscolaire, avec une grande diversité de disciplines culturelles mises à l’honneur : lecture, spectacle, théâtre, cinéma et arts visuels.

Le témoignage

Leïla Slimane

Démocratiser l’accès à la culture, la rendre accessible à toutes les couches de la population afin qu’elle se diffuse dans chaque quartier est l’objectif que nous voulons atteindre. Nous ambitionnons de faire des Courtillières une place forte de la culture pantinoise grâce au futur centre culturel, prévu pour la fin 2020. Il s’inscrira dans cette politique de démocratisation de la culture et permettra de donner plus de visibilité à la pratique amateur et à l’émergence de talents pantinois. C’est avant tout un outil à disposition de l’ensemble des Pantinoises et des Pantinois, un lieu pour accéder plus facilement aux pratiques artistiques et culturelles. L’identité culturelle de la ville doit se diffuser sur l’ensemble des quartiers ; nous voulons initier dès le plus jeune âge, les habitants du territoire à l’éveil artistique.

Notre totem

Créer une salle de spectacle d’au moins 500 places répondant à une offre culturelle plus innovante et diversifiée pour les Pantinoises et les Pantinois.
Il y a 15 ans, le Ciné 104 était l’un des seuls lieux culturels municipaux de la ville. Nous avons su reconvertir le patrimoine industriel de Pantin pour y accueillir des lieux de diffusion, à l’image du théâtre au Fil de l’eau. Avec la salle Jacques Brel, ce théâtre est le lieu emblématique de notre saison culturelle. Leurs capacités d’accueil limitées ne permettent pas de répondre pleinement à la forte attente des habitants. Si nous voulons que la culture et la pratique artistique continuent à se diffuser sur l’ensemble du territoire pantinois, Pantin a besoin d’une salle de spectacle à la hauteur des exigences et de l’attente des Pantinoises et des Pantinois. Un lieu de création et de sociabilité destiné à l’ensemble de la population.

Nos repères

Pantin, c’est déjà :

  • La création du portail d’action éducative et culturelle pour les enfants scolarisés.
  • L’installation passée ou à venir de trois lieux culturels nationaux : le CND, le CNEAI et le CNAP.
  • Deux salles de spectacles : le Théâtre au Fil de l’eau et la Salle Jacques Brel.
  • Le tremplin «Nouvelles ondes» destinées aux jeunes compagnies pantinoises.
  • Le printemps de la culture des centres de loisirs.
  • La 1ère édition de la Nuit Blanche à Pantin en 2019.

De l’innovation

  • Transition sociale : mettre en place un dispositif complémentaire au Pass culture, élargi à d’autres catégories d’âge et favorisant l’accès de toutes et tous à la culture.
  • Transition citoyenne : organiser une votation citoyenne sur le choix des œuvres qui seront exposées sur l’espace public, dans l’ensemble des quartiers de la ville.
  • Transition écologique : donner à la semaine du développement durable une dimension culturelle avec des ateliers et des activités culturels autour du réemploi des objets et des déchets.

Les + citoyens

Propositions issues de la rencontre du 6 février

  • Créer un festival des cultures du monde.
  • Proposer une scène ouverte pour le théâtre et le spectacle vivant dans les maisons de quartier sur le modèle de la fête de la musique.
  • Organiser une fête du livre et de la BD pour sensibiliser les jeunes à la lecture.
  • Réorganiser les enseignements culturels en déconcentrant les activités d’initiation dans les quartiers au plus près des pratiquants.

Nos actions clés :

+Ouvrir, fin 2020, un lieu culturel aux Courtillières (bibliothèque, ludothèque et salle de diffusion), qui portera le nom de Nelson Mandela.
+ Ouvrir, en septembre 2022, le nouveau conservatoire de Pantin dans le quartier de la mairie.
+ Renforcer le lien et le dialogue jeunes/parents avec le système « 1+1 ».Le principe : une entrée payée par le parent = une entrée gratuite pour le jeune accompagnant, valable 4 fois par an dans toutes les structures culturelles de la ville.
+ Donner la possibilité aux jeunes de participer à une partie de la programmation culturelle de la ville.
+ Favoriser la diffusion des pratiques amateurs locales en mettant à disposition les lieux de diffusion municipaux.
+ Construire une Micro-folie adossée à l’antenne jeunesse des Quatre-Chemins.
+ Mettre à disposition des artistes pantinois par un bail précaire, à durée déterminée, les immeubles vides et les friches dans l’attente d’une nouvelle affectation.
+ Développer une offre culturelle hors les murs, dans les cafés et restaurants pantinois, dans la rue.
+ Créer une journée « Tous artistes » dédiée à la promotion des pratiques culturelles professionnelles et amateurs et permettant aux Pantinois de découvrir la richesse des pratiques proposées ou existant sur le territoire.