Notre objectif :

Pantin doit continuer à être cette ville où des gens de toutes conditions et origines vivent en harmonie, où chacun peut trouver sa place et sa dignité. Nous voulons renforcer les politiques publiques d’accompagnement de ceux qui sont en difficulté et favoriser toutes les initiatives de solidarité portées par des citoyens, des institutions ou par le tissu associatif.

Le témoignage

Hawa Touré

Pantin est la 17e ville la plus pauvre de France sur les 421 villes de plus de 20 000 habitants. 33% de sa population vit sous le seuil de pauvreté. Avec l’envolée des prix de l’immobilier, les classes dites « moyennes » craignent également de ne plus pouvoir vivre à Pantin. La municipalité mène une politique volontariste pour lutter contre ces phénomènes. Il reste cependant beaucoup à faire pour faire en sorte que personne ne reste au bord du chemin. Nous voulons inventer de nouveaux projets et initier de nouvelles formes de solidarité à l’échelle de ville. Nous sommes fiers de l’identité de Pantin : une ville populaire aux portes de Paris, une ville dynamique, attractive et surtout accueillante.

Notre totem

Une plateforme numérique pour favoriser l’entraide et le partage entre les Pantinois. La solidarité et l’entraide font partie de l’ADN des Pantinoises et des Pantinois. Afin de faire vivre cet élan vers l’autre et de le renforcer, nous créerons une plateforme numérique dédiée à la solidarité, couplée à un plan de lutte contre la fracture numérique. Qu’il s’agisse de favoriser la colocation intergénérationnelle, de donner de son temps pour du bénévolat, de mettre en relation les habitants – pour de l’entraide (bricolage, garde d’enfants), du troc… –, de diffuser des offres de stages pour les plus jeunes dans les entreprises locales ou encore de disposer d’un agenda unique pour informer de toutes les activités solidaires portées par les associations et la municipalité… nous élaborerons un outil simple, accessible depuis la maison ou dans les équipements publics, pour permettre aux Pantinoises et aux Pantinois de faire vivre la solidarité, l’engagement sous toutes ses formes !

Nos repères

Pantin, c’est déjà :

  • Une politique tarifaire qui rend les services publics accessibles à tous à moindre coût.
  • Des locaux mis à disposition de nombreuses associations de solidarité.
  • 3 centres municipaux de santé, avec 7 spécialités médicales et imagerie.
  • Un bâtiment de réinsertion pour les personnes isolées (Le Refuge).
  • Des dispositifs dédiés à nos aînés : aide et soins à domicile, programme d’animation.

De l’innovation

  • Transition sociale : création d’une mutuelle santé municipale. Tout un chacun pourra bénéficier de remboursements performants des frais de santé, à un tarif négocié par la ville.
  • Transition citoyenne : mise en place d’un conseil local de solidarité pour associer les populations concernées, notamment les seniors, à l’élaboration des politiques de solidarité.
  • Transition écologique : ouverture d’un restaurant solidaire « anti-gaspi » avec une conserverie dont l’objectif est de favoriser la mixité sociale lors des repas, concoctés à partir des invendus de tous les marchés et commerces de la ville.

Les + citoyens

Propositions issues de la rencontre du 30 janvier

  • Renforcer l’accès aux nouvelles technologies de toutes les catégories de population pour réduire la fracture numérique.
  • Pantin, ville refuge : construire avec l’État, les associations et l’ensemble des institutions compétentes, un projet d’accueil et d’accompagnement des migrants, réfugiés climatiques et exilés les plus fragiles.
  • Améliorer l’accompagnement quotidien de nos aînés, avec la création d’un véhicule propre d’aide au portage des courses.
  • Prévoir une communication multilingue avec des supports diversifiés pour pouvoir aider l’accès des étrangers au service public.

Nos actions clés :

+ Construire un nouveau centre de santé aux Quatre-Chemins d’ici 2022.
+ Mettre en place le dispositif « Rebondir » visant à sortir les publics éloignés de l’emploi de l’isolement social.
+ Mettre en place un plan « anti-isolement » par la création d’un réseau de familles volontaires – prêtes à passer des soirées avec des personnes âgées, autour d’un repas et d’une petite animation.
+ Créer une journée autour des solidarités afin de présenter les actions menées par les associations et la ville.
+ Encourager et soutenir les associations œuvrant dans la domaine de la santé et du bien-être pour rendre plus efficace les actions de prévention.
+ Créer une maison des médecines complémentaires (ostéopathie, naturopathie, diététique, sophrologie, psychologue…).
+ Créer un dispositif d’accompagnement aux aidants.
+ Ouvrir une plateforme autonomie pour les seniors aux Quatre-Chemins d’ici 2022.